Dans un contexte de transformation du consommateur de spectateur à acteur, le produit seul ne suffit plus. Quels services apporter pour le convaincre ?

Pour y répondre, En Mode Création(s) intervenait le 12 février dernier lors du Salon international du Textile aux côtés de :

Quelques points-clés à retenir de la table ronde

Les différentes révolutions en cours

La transformation du consommateur, de spectateur à acteur, se situe dans un contexte soumis à plusieurs types de révolutions : urbaine, générationnelle, démographique, entrepreunariale, alimentaire, écologique, sociale, du savoir,… C’est un mouvement global.

Comment s’y adapter ? Comment préfigurer ces évolutions ?

La valorisation des Métiers d’art

Ces savoir-faire français proposent une autre vision, avec une temporalité et une durabilité différente de l’offre globale. Proposer des pièces uniques et du sur-mesure correspond déjà à un niveau de service important, qui doit être valorisé. La personnalisation est en effet développée au maximum : choix du design, des couleurs, des matières, proposition d’échantillon, etc…

La temporalité et la co-création

Comme le présentaient les scenarii du R3iLab (voir article précédent), si l’on considère le consommateur comme « impatient » , la notion de temporalité (temps longs ou courts) devient importante à prendre en compte.

Dans un contexte d’économie collaborative, on peut effectivement constater l’appétence du consommateur à comprendre les processus de création et à y contribuer.

L’émotion et le story-telling

Le story-telling devient un service en soi, pour permettre l’identification et la personnalisation et créer une stratégie de marque intelligente.

L’innovation au coeur de ces mouvements

De l’adaptation des processus de création à la fabrication de machines spécifiques permettant cette spécialisation extrême, en passant par l’utilisation de machines plus traditionnelles, reflet d’un savoir-faire ancien tout aussi unique. Quelles que soient les démarches engagées, elles démontrent l’ingéniosité et la créativité exceptionnelles, qui existent en France.

L’héritage et la transmission des savoir-faire, les valeurs d’authenticité

Contribuent à créer des liens entre les différentes générations et sont à développer et à valoriser dans l’univers de la marque.

La Digitalisation

Elle permet un accès facilité aux services mais elle intensifie aussi le besoin de liens humains (salon, boutiques,…)

La transparence sur le recyclage des déchets

Le recyclage peut être intégré en amont dans l’offre proposée au client et considéré comme un service à part entière.

La déconsommation

Le problème se pose tout particulièrement sur le secteur de la mode femme. Avec des modes de distribution, qui se modifient en profondeur, les services sont de plus en plus importants pour valoriser et accompagner le produit.

L’une des réponses d’En Mode Création(s) est également de s’intéresser à de nouveaux marchés jusqu’ici ignorés, aux mode de vie des personnes, en s’adressant à l’ensemble des clients sans focaliser uniquement sur le critère d’âge et … sur les millenials … (ils sont les cinquantenaires de demain, autant s’y préparer !)

Pour la vidéo complète de la table ronde c’est ICI